COUP DE COEUR

Domaine de 19 hectares dont 15 en Chateauneuf avec des parcelles situées au 4 points cardinaux de l’appellation, Serge et Laetitia Gradassi vinifient le « Calice de Saint Pierre » et la cuvée « Héritage » en appelation Chateauneuf du Pape et un Côtes du Rhône et Vin de France dans le respect des traditions.

Quatre Generations de viticulteurs dont la passion est la terre depuis plus de deux siècles car « le vin c’est d’abord du raisin ».

La vigne et le vin, reflet d’un savoir faire, héritage de plusieurs générations.

Le Domaine du Grand Tinel est le fruit de deux familles Castelpapales déjà connues au XVIème siècle : Establet et Jeune. Le mot « GRAND TINEL » au XIVème siècle, découle du bas latin « Tina » désigne un tonneau, mais aussi une cave.

Dans les pays latins, on appelait ainsi la salle à manger, au moment des Papes en Avignon le Grand Tinel servait en particulier lors de la nomination des Cardinaux ou du couronnement d’un Pape. Dans le cas présent, il s’agit de la cave de vieillissement des vins et du couronnement de l’excellence de leurs vins.

Entre Orange et Avignon, au cœur de la vallée du Rhône, s’étend le vignoble de Châteauneuf du Pape.

Sur une route bordée d’oliviers, de pins et d’amandiers, le Domaine de Saint Paul, propriété familiale, produit des cuvées de qualités exceptionnelles. La bâtisse, créée en 1934, est acquise par notre grand père Charles Establet en 1958.

La Maison BROTTE, entreprise familiale et indépendante depuis quatre générations, a été fondée en 1931 à Châteauneuf-du-Pape par M. Charles Brotte, l’un des pionniers de la mise en bouteille des vins de la Vallée du Rhône.

Laurent Brotte, petit-fils du fondateur, dirige aujourd’hui la Maison. Son épouse et ses fils sont aussi à ses côtés. Il incarne la 4éme génération vigneronne puisque son arrière grand père maternel, Edouard Amouroux possédait en 1880 des terres Châteauneuvoises aujourd’hui exploitées par Laurent Brotte et abritant le Domaine Barville.

La Maison Brotte, commercialise 2,6 millions de bouteilles par an, sous les signatures Brotte et Père Anselme La Fiole.

 

 

Le Domaine de la Présidente est un domaine familial, situé au sud de la Vallée du Rhône, sur la commune de Sainte-Cécile-Les-Vignes, près d’Avignon, capitale des Côtes du Rhône.
Les vignes du Domaine se situent sur les aires d’appellation de Châteauneuf du Pape, Côtes du Rhône Villages Cairanne, Côtes du Rhône Villages et Côtes du Rhône. 150 hectares de vignes sont implantés sur des sols typiques argilo-calcaire de la région et bénéficient du climat méditerranéen : de soleil et parfois d’un vent nommé le « Mistral », qui souffle dans le couloir Rhodanien du Nord au Sud et protège le vignoble.
Chacune des cuvées est créée pour procurer un plaisir particulier et intense, basée sur la finesse, l’élégance et la voluptée…
L’histoire pourrait commencer ainsi…

La rencontre de Catherine Desbois- Mouchel, propriétaire de la Tonnellerie Remond en Bourgogne et de Bertrand Seube, oenologue ayant vinifié en Médoc et dans le Sud de la France, s’est concrétisée avec la création d’un petit domaine « plaisir » situé dans un pays de Contes de Fées : le Domaine des Enchanteurs à St Hippolyte-le-Graveyron.

Le Domaine, composé de trois hectares de vignes, entoure un joli Mas restauré. Celui-ci en position dominante, offre une magnifique vue sur Châteauneuf-du-Pape, les dentelles de Montmirail et le Mont Ventoux.

Producteur de Gigondas depuis 1929

Aujourd’hui, notre vignoble familial Pierre Amadieu, s’étend sur 137 hectares dans les hauteurs des Dentelles de Montmirail et constitue le plus grand domaine de Gigondas. Regroupées autour des bâtisses de la Romane et de la Machotte, à une altitude moyenne de 400m, nos vignes bénéficient d’une situation exceptionnelle. L’altitude, l’orientation Nord – Nord Ouest de nos coteaux et la singularité de nos terroirs, uniques sur le territoire de Gigondas, apportent fraîcheur et finesse à nos vins. Un élevage sous bois, à la fois long et mesuré nous permet d’obtenir des Gigondas bien équilibrés et longs en bouche.

 

Depuis 1865 et implantée au coeur du Parc Naturel Régional du Luberon, reconnu réserve biosphère par l’Unesco, Marrenon c’est avant tout une histoire d’hommes et de terroir. Ardents défenseurs de leur région et de ses sublimes paysages, façonnés par le vignoble, les oliviers, les cerisiers et les champs de lavande, amoureux de leurs villages provençaux, les Vignerons de Marrenon sont les garants d’un territoire authentique.

La famille Sumeire, installée à Trets, face à la montagne Sainte Victoire, dès le XIIIème siècle, est depuis 1903 propriétaire de Château Coussin, dans cette région même où ont été plantées les premières vignes de France : Les vignobles de Coussin, cultivés comme autrefois dans le respect des traditions, ont tout naturellement évolué vers une agriculture raisonnée et sont adhérents de la charte « Nutrition Méditerrannéenne en Provence » garantissant la protection de l’environnement.

 

Le Château de FONTCREUSE est une élégante bâtisse dont la construction a été achevée en 1700.

En ce début du XVIIIe siècle, la demeure bénéficiait de l’eau courante ce qui était fort rare à l’époque. L’eau provenait de sources souterraines qui alimentaient une galerie creusée sous la colline qui fournissait en eau le Domaine et ses dépendances ce qui a donné son Nom au Château « FONTCREUSE ».

Jusqu’aux années 1920, FONTCREUSE comme tous les Domaines agricoles de Provence, était cultivé en polyculture. Ce n’est qu’à partir de 1922 lors de son rachat par le Colonel TEED que le Château de FONTCREUSE va se consacrer progressivement et uniquement à la viticulture.